Thomas Dhuvettere

Saxophone
Thomas Dhuvettere | Ensemble IMA

Originaire de Haute-Normandie, il s’est formé dans différents conservatoires et obtient un Diplôme d’Etudes Musicales régional mention TB. Il poursuit ses études au CE-FEDEM de Normandie et dans les universités de Caen et du Mans où il obtient le diplôme d’Etat de professeur de saxo- phone ainsi qu’une licence de gestion de produits culturels mention activités artistiques et culturelles.

Il est titulaire des PEA de saxophone et chargé de direction. Il est lauréat de différents concours comme Bellan, Montdidier et deminaliste du tournoi international de saxophones de Limoges en 2001.

Il enseigne le saxophone au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Alençon depuis 2005. Il a été formateur pour la formation au diplôme d’état au pôle sup Bretagne/Pays de la Loire et formation Orchestre à l’école pour Yamaha Europe et est régulièrement invité comme membre de jury pour les concours de la fonction publique territoriale.


Parallèlement à sa carrière de pédagogue et de musicien, il occupe depuis 2011, le poste de chargé des enseignements artistiques au Conseil Départemental de l’Orne. Passionné par la musique de chambre, il a été membre fondateur du quatuor de saxophones Aeolia de 2004 à 2010 avec lequel il a participé à l’émission « carnets de festivals d’Alain Duault » Il fait partie actuellement du quatuor Misterioso et il se produit régulièrement en sonate ou en duo saxophone et orgue.


En 2014, il fonde avec Jérôme Laran, l’académie internationale de saxophones d’Alençon où des étudiants issus du monde entier viennent se perfectionner.

Il est professeur invité à la TSE summer Academy de Taipeï à Taiwan.

En 2015, il enregistre le quatuor d’Ida Gotkovsky sous le label Woodbox.

Il joue régulièrement au sein de différents orchestres comme l’orchestre d’Hérouville, JSB, Opus61, Geste, Wind Prestige Orchestra, l’orchestre de Normandie, l’Opéra de Rouen et l’orchestre National d’Ile de France.


Il joue les saxophones Selmer et les becs et anches Vandoren.